Après l’obtention d’un certificat de chant au Conservatoire d’Amsterdam dans la classe de Margreet Honig, Aurhelia Varak se forme auprès de Shirley Verrett, puis de Renata Scotto au sein de l’Opéra Studio de l’Accademia Santa Cecilia à Rome.

Elle fait ses débuts sur scène dans L’Enfant et les Sortilèges au Théâtre du Châtelet. Par la suite, elle se produit en Italie au Teatro Nazionale de Rome et au Teatro del Maggio Musicale de Florence, puis aux Etats-Unis où elle interprète les rôles de Cherubino (Le Nozze di Figaro) et Sesto (Giulio Cesare) au Glimmerglass Festival. Elle chante le rôle-titre de Carmen à l’Opéra d’Hong Kong puis à Salvador de Bahia au Brésil, à l’Opéra de Shangaï et en tournée en Chine, toujours avec l’Opéra de Shangaï. Elle est également Siébel (Faust) et Nicklausse (Les Contes d’Hoffmann) à l’Opéra d’Hong Kong. Avec le Hong Kong Philharmonic Orchestra, elle participe à l’enregistrement pour le label Naxos de Das Rheingold (rôle de Wellgunde) et de Die Walküre (rôle de Siegrune).

 

En concert, elle a interprété le Stabat Mater de Dvorak au Teatro Verdi de Trieste, Les Nuits d’Eté de Berlioz en Chine, le Stabat Mater de Pergolèse en Italie ainsi que Das Knaben Wunderhorn à l’Opéra de Marseille.

 

Plus récemment, elle chante Das Lied von der Erde à Pékin avec le China Philharmonic Orchestra et au Palau de la Música de Valence où on a également pu l’entendre dans la Stabat Mater de Rossini et dans la Neuvième Symphonie de Beethoven. Elle interprète également le Canta Concerto pour mezzo-soprano de Marc Neikrug à l’Opéra de Marseille, e rôle de Wellgunde (Götterdämmerung) avec le Hong Kong Philharmonic Orchestra, enregistré pour le label Naxos.

En mars 2019 Elle chantera Gemma dans le Dante de Benjamin Godard à l'opéra de Saint Étienne.